Protégez les Hirondelles en participant à la surveillance des nids

printemps 2017

LPO Nicolas Macaire

Avec le printemps, les hirondelles de fenêtres sont aussi de retour ! Pour aider à protéger et mieux connaître ce petit oiseau migrateur, la LPO Île-de-France appelle les citoyens à se mobiliser pour surveiller les nids près de chez eux et participer au suivi des colonies d’Hirondelles de fenêtre mis en place depuis 2013 par l’association.

Le suivi des colonies d’hirondelles de fenêtre, ou SCHF

Créé en 2013, le suivi des colonies d’hirondelles de fenêtre utilise un protocole d’inventaire simple selon le principe des sciences participatives. L’objectif est de comptabiliser en milieu de période de reproduction (fin juin/début juillet) le nombre de nids occupés par colonies (ensemble de nids sur un ensemble de bâtiments) et de transmettre ses observations à la LPO via le site http://www.faune-iledefrance. org/. Cette surveillance de terrain basée sur l’observation des jeunes quémandant de la nourriture dans le nid est la meilleure méthode permettant de déterminer l’occupation d’un nid. En 2016, ce protocole a permis de recenser 49 colonies de 50 nids et plus sur 348 communes d’Île-de-France (on encourage les observateurs à se focaliser sur les grandes colonies). Au total, 3 756 nids occupés ont été recensés en Île-de-France en 2016, toutes tailles de colonies confondues.

Renforcer la mobilisation citoyenne pour la saison 2017

Ce suivi est assuré par des bénévoles de l’association, ainsi la mobilisation citoyenne est essentielle à sa réussite. En effet, les récents bilans du suivi ont montré que sans un suivi rigoureux des colonies d’une année sur l’autre, il est difficile d’exploiter scientifiquement les données récoltées. C’est pourquoi la LPO Île-de-France souhaite aujourd’hui mobiliser de nouveaux observateurs pour assurer un meilleur suivi des grandes colonies sur l’ensemble des départements d’Île-de-France.

L’hirondelle de fenêtre, un oiseau emblématique menacé par l’activité humaine

Très appréciée du grand public, on ignore souvent que l’hirondelle de fenêtre est un oiseau vulnérable. Elle est reconnaissable à son plumage gris ardoise et blanc. Son bec court et son agilité au vol font d’elle une prédatrice d’insectes redoutables. Elle contribue, entre autres, à la régulation des populations de moustiques. Séjournant en Afrique subsaharienne en automne et en hiver, elle revient en France avec l’arrivée du printemps pour se reproduire. En Île-de-France, les premiers individus de retour de migration sont généralement observés entre le 20 et le 25 mars. Elle est, comme toutes les espèces d’hirondelles en France, protégée par la loi au même titre que son nid et ses petits. Malgré cette protection législative, les effectifs des populations d’Hirondelles de fenêtres sont en chute. Destruction volontaire des nids par les particuliers, utilisation d’insecticides par les agriculteurs, mortalités en migration sont autant de causes possibles de ce déclin. Il est donc essentiel de veiller à la protection de cet oiseau symbole du printemps.

Contacts

Léa Chariol, chargée de communication
lea.chariol@lpo.fr | 01 53 58 58 37 | 06 95 37 64 71

Hugo Meunier, service civique en charge du suivi des colonies
hugo.meunier@lpo.fr | 01 53 58 58 35

La ligue pour la protection des oiseaux (LPO), une association centenaire

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) est une association de loi 1901. Elle a été créée en 1912 par un groupe de naturalistes, à la suite du massacre des macareux moines à l’Île Rouzic (Côtes-d’Armor, Bretagne). Depuis, cet oiseau marin est devenu le symbole de l’association. La LPO a pour objectif d’agir pour l’oiseau, la faune sauvage, la nature et l’Homme, et de lutter contre le déclin de la biodiversité, par la connaissance, la protection, l’éducation et la mobilisation. Elle est présidée par Allain Bougrain Dubourg et a été reconnue d’utilité publique en 1986.
Forte de ses 44 000 adhérents et 5 000 bénévoles, la LPO est aujourd’hui l’une des premières associations de protection de la nature.
https://ile-de-france.lpo.fr/

Soyez le premier à commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*